Pour aller plus loin

Les calcaires qui vont donner les falaises perpendiculaires à la plaine de Saône (combe à l’Ouest) ou que l’on peut voir dans le Jura ont une origine marine. Voici une histoire géologique de la Bourgogne.

Lors de la collision à l’origine des Alpes, des zones vont être comprimées. Les couches sédimentaires vont être plissées, faillées (en Franche Comté) alors que certains endroits vont s’effondrer (extension). C’est le cas pour le fossé bressan que va emprunter la Saône.

A l’Ouest, les failles du fossé bressan vont faire apparaitre des falaises dominées par des plateaux (voir panneau « pelouses sèches ». L’érosion de ces reliefs donnera des éboulis sur lesquels se formera un sol qui accueillera les vignes de la Côte d’Or.

Des cours d’eau qui vont s’écouler en direction de la Saône vont entailler les plateaux ce qui donnera les combes, surplombées par des falaises.

Les falaises permettent à quelques oiseaux de nicher et/ou de se nourrir. On peut citer le Faucon pélerin (arrêtés de biotope), le Hibou Grand Duc, le Tichodrome échelette (autrement appelé oiseau papillon).

Les combes sont très intéressantes à parcourir. Elles offrent un gros supplément de biodiversité à notre région.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.