Les coulisses : Photographier les loups

Une fois la présence de la meute identifiée, pour le photographe il s’agit de déterminer un endroit propice à une rencontre (lieu de passage, territoire de chasse ou zone de repos) et de faire preuve de beaucoup de patience en attendant une hypothétique rencontre.

Cette technique s’appelle l’affut, et présente l’avantage de perturber un minimum la vie des animaux sauvages. Seules les phases d’arrivée et de départ sont actives, le reste du temps on est caché derrière un abri naturel ou un filet, et il faut supporter les heures d’attente dans le froid.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.